Joanie saisit sa chance

Joanie saisit sa chance

La jeune médaillée d’or des Olympiades québécoises et candidate en Esthétique pour le Mondial des Métiers, Joanie Arsenault, a bien failli ne pas être admise dans ce programme au Centre de formation professionnel de l’Argile dans Lanaudière : « J’ai choisi ce métier sur un coup de tête après avoir essayé plusieurs possibilités qui ne me plaisaient pas au final. L’esthétique, qui avait déjà été une option, a donc refait surface. J’ai alors décidé de m’inscrire dans ce programme pour apprendre quelques mois plus tard que je n’étais pas retenue. Deux semaines plus tard après la rentrée des classes, l’école a appelée pour me proposer une place alors qu’une fille avait abandonné le programme. J’ai alors sauté sur l’occasion! »

Comme bien d’autres candidates et candidats c’est son enseignante, Line Legault, qui lui a fait découvrir l’existence des Olympiades et qui l’a aidé à franchir une à une les étapes de la sélection locale jusqu’au championnat canadien.

Joanie ajoute des soins graduellement dans sa routine d’entraînement. À chaque mois, elle simule une compétition mondiale et se soumet à l’évaluation de son entraîneur.

Pour elle, il ne fait aucun doute que l’expérience acquise durant son processus d’entraînement lui permettra de maitriser des techniques qu’elle n’aurait pas apprises autrement. Toute cette confiance et ce savoir-faire lui permettent d’envisager l’avenir avec optimisme : « Je veux travailler dans mon domaine encore cinq ou dix ans tout en gardant mon studio d’esthétique à la maison, mais après j’aimerais voyager pour mon métier et ouvrir mon salon d’esthétique avec ma meilleure amie qui étudie en coiffure ».

Lorsqu’on lui demande de nous confier ses objectifs en vue du Mondial des Métiers, elle répond avec l’enthousiasme qui la caractérise: « De me dépasser, de faire la meilleure performance de ma vie et de devenir championne du monde! »

Partenaires et commanditaires

comQuebec comCanada comCnesst comHydroQc comCCQ comSkills